La sophrologie, une alternative aux anxiolytiques

 

La sophrologie est recommandée par de nombreux médecins comme une alternative aux médicaments pour lutter contre l’angoisse. Les patients préfèrent cette approche concrète et douce, destinée à l’apprentissage d’outils utilisables dans la vie quotidienne. Parfois, une aide psychologique est nécessaire pour compléter la démarche.

 

« Consulter un sophrologue est déjà aidant, car il s'agit de faire quelque chose, plutôt que de subir et rester dans le mal-être », décrypte Christine Egleme, présidente du Syndicat des sophrologues professionnels. Le sophrologue propose des exercices de prise de conscience et de relaxation dynamique, permettant de mieux identifier les réactions corporelles négatives (boule au ventre, nœud à la gorge...). Cela donnera les premiers repères “sécurisants”.

 

Par la suite, le sophrologue guidera vers des exercices de “préparation du futur” destinés à apaiser le mental, à relativiser et à se préparer positivement pour les événements. Le sophrologue professionnel proposera des séances adaptées à chacun.

 

Pratiqué en position de relaxation allongée, le training autogène de Schultz fait partie des méthodes fondatrices de la sophrologie. Il apprend à se relaxer dans n’importe quelle circonstance et à enrayer rapidement son stress. L’important réside dans l'apprentissage de la détente corporelle, passant par une respiration plus ample et plus calme, permettant l’apaisement du système nerveux.

 

(Extrait de l’article paru sur le site : santé magazine )

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now